Assurance des smartphones: ce qu'il faut savoir

Assurer son smartphone surtout s’il est neuf et de haute gamme est une des meilleures solutions pour éviter des surprises. Cependant, il est important de connaître toutes les clauses du contrat d’assurance sur les mobiles. Voici ce qu’il faut savoir sur ce type d’assurance.

Les conditions générales du contrat

Le contrat d’assurance pour smartphone présente plusieurs variantes. Il peut être souscrit soit chez une compagnie d’assurance, chez le vendeur ou chez l’opérateur. Suivez ce lien et visitez ici pour mieux savoir.
Il s’établit sur une durée de 1 an avec tacite reconduction. Sa souscription peut se faire soit à l’achat, soit quelques jours ou semaines après son achat. Il est recommandé d’y souscrire après l’achat. Avant toute signature l’assuré doit pouvoir prendre connaissance du document qui retrace de manière synthétique toutes les dispositions liées au contrat.

La résiliation du contrat d’assurance pour smartphones doit intervenir après 12 mois. L’assuré notifie à son assureur sa volonté de mettre fin au contrat 2 mois avant la fin de ce dernier pour qu’il ne soit plus reconduit. Par ailleurs, il faut signaler que toute souscription à une assurance de ce type donne droit à un délai de rétractation de 14 jours. Durant ce délai, l’assuré peut décider de rompre le contrat sans frais.

Les garanties offertes par l’assurance

Les compagnies d’assurance ne couvrent pas tous les risques de la même manière. Toutefois, elles offrent les mêmes garanties aux assurés. La plupart des assureurs ne considèrent pas la perte comme un risque à couvrir. Pour eux la perte d’un appareil assuré signifie sa disparition. C’est Darty et la FNAC qui dans leurs dispositions ajoutent la perte à leurs panels de risques.

Lorsque le mobile assuré connait une casse, il est assuré. Le dommage résultant d’un choc physique sur l’appareil est pris en charge par toutes les compagnies d’assurance. Le champ de couverture dépend d’un assureur à un autre. Il est connu de tous que les appareils mobiles sont exposés à des risques d’oxydation. Ce type de risque est pris en charge par les compagnies. Le vol quant à lui est exclu par Apple dans ses dispositions. Les autres compagnies en font un risque à couvrir.