« J’ai fait » ou « j’ai fais » : quelle est la bonne orthographe ?

On le sait bien, la langue française est un recueil d’exigences pas toujours respectées. Les accords, les règles grammaticales et l’orthographe, d’une complexité à en faire perdre son latin, ne sont toujours pas si évidents à respecter en français. Il est donc normal d’être confronté à quelques polémiques liées à cette langue en occurrence avec les participes des verbes. Alors, qu’utiliser entre « J’ai fait » ou « J’ai fais » ?

Quelle est la bonne orthographe entre « J’ai fait » et « J’ai fais » ?

Vous doutez à chaque fois que vous êtes confronté à ce genre de groupe de mots où le verbe « faire » est impliqué ? Ne vous inquiétez plus. La bonne orthographe à utiliser est bien sûr « J’ai fait ». En effet, le verbe « fait » conjugué au passé composé et donc représente le participe passé du verbe « faire » et selon les règles de la conjugaison française, le participe passé « fait » ne s’accorde pas avec le sujet. En d’autres termes, quel que soit le sujet (je, tu, il, nous, vous, ils), « fait » restera inchangé. Vous pouvez continuer à lire ceci si vous désirez beaucoup plus d’informations.

Pourquoi est-ce que la bonne orthographe est « J’ai fait » et non « J’ai fais » ?

Comme expliqué dans le paragraphe ci-dessus, dans la constitution de cette phrase où il y a un sujet : « j’ », le verbe « ’avoir »’ conjugué à la première personne : « ai » et un participe passé du verbe faire : « fait », le participe passé « fait » reste invariable. De plus, il est inscrit dans la conjugaison française, la conjugaison du verbe « faire » au passé composé comme suit : • J’ai fait • Tu as fait • Il/Elle a fait • Nous avons fait • Vous avez fait • Ils/Elles ont fait Ainsi, il est donc impossible d’avoir une orthographe différente de celle inscrite dans la conjugaison ici présentée. La bonne orthographe est et restera « J’ai fait ».