Le CBD en France : est-ce autorisé ?

Depuis son apparition, on ne parle que de lui. Avec ses multiples bénéfices tant au plan physique que mental, le CBD compte aujourd’hui des millions de consommateurs à travers le monde. Mais quand est-il de la France ? La consommation du CBS est-elle légale en France ? La réponse est dans les prochaines lignes. 

Définition : c’est quoi le CBD ?

Le sigle ‘’CBD’’ veut dire CannaBiDiol. C’est le nom donné à la substance active retrouvée dans la plante de chanvre. Elle est surtout présente au niveau des fleurs et des feuilles. Le CBD est extrait d’une variété de cannabis dont la culture est autorisée en raison de son faible taux de THC (moins de 0.3%). De ce fait, il ne s’agit pas d’un stupéfiant, mais c’est quand même une substance psychoactive qui peut interagir avec d’autres molécules comme les médicaments. Alors attention ! Toutefois, cette substance présente de multiples avantages que vous pouvez découvrir en visitant ce site internet. 

Le CBD en France : est-ce autorisé ?

En Novembre 2020, le cannabidiol a été reconnu par la Cour de Justice européenne comme n’étant pas un stupéfiant. Cela a ainsi accéléré son développement en Europe. Il faut dire qu’en France, la vente de fleurs et de feuilles brutes de CBD était interdite jusqu’en Décembre 2021. Mais le 24 janvier 2022, celle loi a été suspendue sous décision du Conseil de l’État . Depuis lors, la vente du CBD est à nouveau autorisée mais sous certaines condition :
• Pour la culture, le taux de THC de la plante ne doit pas être au dessus de 0.3%.
• La récolte, l’importation ou l’utilisation des fleurs et des feuilles n’est autorisée que pour la production industrielle d’extraits de chanvre.
• Les produits à base de CBS ne peuvent revendiquer des allégations thérapeutiques et ce sous peine de sanctions, sauf s’ils ont été autorisés comme médicaments. 
• Les publicités autour des produits à base de CBD ne doivent pas prêter à confusion ou faire allusion à une consommation de cannabis