Test gratuit du code de la route moto : tout savoir sur l'ETM

Depuis certains moments, est créé un examen du code de la route spécifique aux deux-roues motorisés qui vient justement compléter le modèle de l'épreuve connue jusque-là en matière de théorie générale (ETG). L'ETM, puisque c'est de cela qu'il s'agit, est un examen que doivent obligatoirement passer désormais les quelques 160 000 candidats qui passent de façon annuelle le permis moto sur le territoire français. Lisez cet article pour tout savoir de ce système.

Qui est concerné par l'épreuve et où la passer ?

L'épreuve théorique de moto ou ETM en abrégé concerne toute personne qui désire entrer en possession d'un permis deux-roues motorisé (permis A1, A2 ou A) en 2021. Pour en savoir plus, veuillez parcourir ce site. Pour cela, le concerné est appelé à s'inscrire pour prendre part à cette nouvelle épreuve du code moto qui vient substituer à l'actuel examen du code de la route « général ». Il faut préciser que les deux examens notamment ETG et ETM ne sont pas à être nécessairement accumulés, mais l'un peut être passé en lieu et place de l'autre. Par ailleurs, à l'instar de l'ancien, le nouvel examen spécifique aux deux-roues motorisés s'organise dans des centres agréés dont la gestion est confiée aux opérateurs choisis par l'État.

Comment passer l'ETM ?

Il faut noter pour commencer que l'épreuve officielle de l'ETM se construit généralement autour de 800 questions environ qui sont réparties en 9 thématiques. Il s'agit notamment de la route, de la circulation routière, du conducteur, des autres usagers, des notions diverses, de la mécanique et des équipements (de protection), de l'environnement, ainsi que des premiers secours. L'examen a une durée maximale d'environ 30 minutes durant lesquelles vous êtes appelé à fournir des éléments de réponse aux 40 questions. Et pour réussir votre examen du code de la route moto (ETM), vous devez obtenir au minimum 35 bonnes réponses.